Sur quelles sources se base Yuka pour l’analyse des additifs ?

Benoit
Mis à jour le 5/4/22 par Benoit

Notre référentiel pour l’analyse des additifs se base sur l’état de la science à ce jour.

Nous prenons en compte :

1) Les rapports d’expertise collective : EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments), l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), ou encore le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer).

2) L’ensemble des études scientifiques indépendantes.

La liste des principaux rapports et des études scientifiques est disponible ici.

Sur la base des différents éléments existant sur chacun des additifs, chaque additif est associé à une évaluation : sans risque (pastille vert) : aucun impact sur le score ; risque limité (pastille jaune) : -6 points/additif ; risque modéré (pastille orange) : -15 points/additif ; à risque (pastille rouge) : -30 points (avec un score maximum de 49/100).

De manière générale, Yuka applique le principe de précaution et alerte sur la présence d’additifs controversés, même si le risque est encore à l’état de suspicion et non pas avéré.

👉 La description du risque potentiel associé à chaque additif, ainsi que les sources scientifiques correspondantes, sont affichées dans l’application.

Cet article vous a-t-il été utile ?