Comment sont notés les produits alimentaires ?

Ophélia
Mis à jour le 21/11/21 par Ophélia

Pour la notation des produits alimentaires, Yuka se base sur trois critères :

1) La qualité nutritionnelle représente 60% de la note

La méthode de calcul se base sur celle du Nutri-Score, conçu dans le cadre du Programme National Nutrition Santé, et qui est une marque de Santé publique France. 

Cette méthode prend en compte les éléments suivants : calories, sucre, sel, graisses saturées, protéines, fibres, fruits et légumes. Le règlement d’usage est disponible ici.

La méthode de calcul du Nutri-Score a été lissée dans la notation Yuka, afin d’éviter l’effet de palier propre au Nutri-Score pouvant conduire à des écarts de notation injustifiés entre deux produits aux valeurs nutritionnelles similaires.

2) La présence d’additifs représente 30% de la note

Le référentiel se base sur l’état de la science à ce jour. Nous prenons en compte les avis de l’EFSA, de l’ANSES, du CIRC mais aussi de nombreuses études indépendantes.

En fonction des différentes études existantes, chaque additif se voit affecter un niveau de risque  : sans risque (pastille verte), risque limité (pastille jaune), risque modéré (pastille orange), à risque (pastille rouge).

En présence d'un additif évalué à risque élevé, le score maximal du produit est fixé à 49/100. Dans ce cas de figure, ce critère peut alors représenter plus de 30% de la note.

Le détail du risque associé à chaque additif, ainsi que les sources scientifiques correspondantes, sont affichés dans l’application.

3) La dimension biologique représente 10% de la note

Il s'agit d'une bonification accordée aux produits considérés comme biologiques, c'est-à-dire ceux disposant d'un label officiel national ou international. Ils permettent d'éviter les pesticides chimiques qui peuvent représenter un risque pour la santé.

Cet article vous a-t-il été utile ?